Acheter des Cellules royales



Pour de nombreuses raisons l’apiculteur peut être amené à acheter de nouvelles reines. Pour remplacer les pertes d’essaims ou pour apporter du sang neuf dans son rucher il est possible de se tourner vers des éleveurs. Ces derniers vendent des reines en ponte, vierges ou même des cellules royales. Acheter des cellules royales est une option qui présente de nombreux avantages. Les cellules royales sont assez sensibles aux chocs et à la température durant le transport certes mais elles sont peu coûteuses et leur introduction est assez simple car les risques de rejet sont minimes.

Avant de les acheter : 

Si vous achetez des cellules royales il faut vous assurer qu’elles seront issues d’un élevage sérieux. Vous devez pouvoir obtenir des informations sur l’origine de la cellule royale. Vous devez connaitre la sous espèce d’abeille et son pédigrée.
Même si vous ne vous intéressez pas à l’élevage, connaître le pédigrée des souches d’abeilles que vous introduisez dans votre rucher vous permettra de ne pas acheter dans le futur une cellule royale d’une sœur de la précédente. Il est important de choisir un éleveur renommé car son expérience dans l’élevage sera la meilleure des garanties de qualité pour les cellules royales. Contactez l’éleveur par internet et convenez d’un rendez-vous pour retirer les cellules  royales. Pensez à contacter un éleveur proche de chez vous car vous devrez aller chercher les cellules. En effet, la fragilité des cellules royales fait qu’aucun apiculteur n’accepterait de prendre en charge le transport.   

Vous pourrez trouver des cellules royales à vendre entre avril et septembre au plus tard. Une réservation sera nécessaire alors ne vous y prenez pas au dernier moment.
Les cellules royales sont d’habitude vendues au 10ème ou 11ème jour suivant la ponte de  l’œuf. A ce stade la future reine est au  stade de pré nymphe. Ses membres se distinguent, elle est suspendue la tête en bas à l’intérieur de la cellule. Elle est moins sensible mais les chocs verticaux et le froid peuvent encore la tuer.

Le transport :

Avant de partir chercher vos cellules royales vous devez vous procurer un équipement spécifique. Comme nous l’avons dit, les cellules royales craignent le froid et les chocs, en particulier verticaux. Pour parer aux chocs verticaux, placer les cellules sur les sièges de votre voiture devrait faire l’affaire.
La température est une autre paire de manches. Pour que la cellule  royale puisse survivre au transport elle doit rester à une température avoisinant les 34°C. Ainsi, on peut stocker les cellules dans une boîte en polystyrène percée de trous dans lesquels on va ficher les cellules et conserver leur chaleur propre. Cette méthode est très simple à mettre en œuvre avec un peu de bricolage mais elle reste très limitée.
Si le trajet est trop long au-delà d’une demi-heure, la chaleur de la cellule va tout de même se dissiper et affaiblir, voire tuer la cellule royale. On peut rallonger la durée de vie des cellules transportées en mettant une source de chaleur dans la boîte comme une bouteille d’eau chaude mais cette solution reste limitée. L’idéal est d’avoir une couveuse dédiée à brancher sur l’allume cigare. Certains modèles permettent de maîtriser l’hygrométrie ainsi que la température ce qui est optimal pour les cellules.

L’achat :

Une fois rendu chez l’éleveur on peut vérifier la santé des cellules royales en les exposant à la lumière pour voir si la pré nymphe est bien accrochée. Plusieurs techniques existent. On peut retourner précautionneusement la cellule royale, si on y voit la nymphe bouger c’est qu’elle est en bonne santé. A l’inverse si elle reste collée au fond elle est morte. D’autres tapotent sur le côté de la cellule et guettent un mouvement de la nymphe. Attention de bien « tapoter » délicatement. Enfin, si la cellule est transparente, la nymphe est morte et ne remplit pas la cellule. Vous pouvez la jeter. Une fois ces vérifications faites, en route pour l’introduction.


Préparation et insertion :

Il faut prendre un certain nombre de précautions pour préparer la ruche qui va accueillir votre cellule royale. Afin de réussir l’introduction de la cellule royale dans la ruche vous devez vous assurer que les abeilles vont accepter cette cellule royale étrangère. Pour cela vous devez utiliser le comportement naturel des abeilles à votre avantage.

En introduisant directement la cellule royale dans la colonie avec sa reine les chances de réussite sont très faibles Dans à peine 12% des cas la reine à naître prendra la place de la vieille reine. Il est préférable de se pencher sur une méthode plus efficace.
La ruche qui va accueillir la cellule royale doit être assez populeuse et compter 5 ou 6 cadres de couvain. S’il en manque, vous pouvez récupérer des cadres sur une autre ruche.
Si vous souhaitez rémérer une colonie dont la reine est vieillissante, vous devez tuer la reine 7 jours avant l’introduction. Pendant ces 7 jours, les abeilles vont construire des cellules royales pour remplacer la reine. Vous devez les détruire à mesure qu’elles sont construites. Quand le septième jour vous introduisez la cellule royale, celle-ci sera la seule alternative de la colonie qui l’acceptera d’autant plus. Nourrissez au sirop la colonie durant l’opération pour apaiser les abeilles.

Si vous souhaitez créer un nouvel essaim pour votre nouvelle cellule royale, prélevez dans une ruche forte 1 cadre de nourriture et 2 cadres de couvain de tous âges, le tout couvert d'abeilles et placez-les dans une ruchette. Écartez la reine de la colonie pourvoyeuse en la plaçant dans une cage à reine le temps de l’opération. Secouez dans la ruchette 2 à 3 cadres de couvain jeune afin de récupérer le maximum d'abeilles nourrices. Pour faire votre essaim, placer le cadre de miel sur le côté puis les cadres de couvain et compléter avec des cadres à bâtir. Mettez la cellule royale entourée d’une feuille d’aluminium entre 2 cadres de couvain dans la ruchette en appui sur la tête des cadres ou plantée sur le côté du couvain.
Complétez la ruche d’origine avec des cadres de couvain de miel et à bâtir et réintroduisez la reine. Déplacez maintenant la ruchette avec le nouvel essaim à 3 km afin que les abeilles ne retournent pas dans leur ruche d’origine.
Nourrissez au sirop la colonie et la ruchette après l’opération pour apaiser les abeilles.

Afin de vérifier que l’introduction a été un succès il faut visiter la ruche 21 jours plus tard et constater s’il y a une ponte fraiche.
Si vous voulez diriger la fécondation de la nouvelle reine, veillez à déplacer la ruchette dans votre rucher de fécondation dès l’introduction pour limiter les déplacements pendant la période d’acceptation de la cellule royale. 

Bilan :

L’achat de cellules royales est une façon très peu onéreuse de remplacer ses reines et d’ajouter du sang neuf dans son rucher. Les contraintes techniques du calendrier et du transport peuvent être facilement dépassées avec un peu de bricolage ou en investissant dans un équipement spécifique.

Pour en savoir plus :

Comment marquer une reine ?

Comment s’entraîner à trouver une reine ?

Comment clipper une reine ?

Changer une vieille reine.

Élever des reines.

Comment introduire une reine ?

Acheter des reines vierges.

Comment améliorer ses ruches de production ?

Comment avoir des reines inséminées Buckfast?

Comment avoir des reines de qualités ?

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs