Acheter un essaim d'abeilles Buckfast

Posséder un essaim d’abeilles Buckfast présente bien des avantages. Dans cet article, nous évoquerons l’origine et la génétique des abeilles Buckfast, les points forts et les faiblesses de ces essaims ainsi que la législation les concernant. Pour des raisons de droit d'utilisation de marque, on parle aussi bien d'essaim frère Adam ou d'essaim Buckfast.

Origine, génétique et anatomie

Origine des abeilles Buckfast

Au début du 20ème siècle, les populations d’abeilles en Angleterre ont été décimées par une épidémie d’acariose, causée par l’acarien “ Acarapis Woodi”. Ce parasite envahit les tubes trachéens des abeilles, ce qui réduit leur espérance de vie.

Afin de faire face à cette épidémie et d'obtenir une abeille résistante à l'acariose, le frère Adam (Karl Kehrle) a travaillé à partir de souches italiennes résistantes à ce problème. Le frère Adam cherchait par la même occasion à assurer de bonnes récoltes de miel pour son abbaye. L’abeille Buckfast est née de la volonté d’avoir une abeille rustique et productive.

Il installe en 1925 une station de fécondation dans les landes de Dartmoor à Sherberton.

Il a réussi à développer une abeille hybride vigoureuse, saine et féconde. Il lui a alors donné le nom d’ “Abeille de Buckfast” ou “frère Adam”. 

Le frère adam est considéré comme le meilleur généticien mondial dans le secteur apicole.

“Notre but final est de produire une abeille qui nous donnera récolte moyenne constante maximale avec un minimum d’effort et de temps de notre part.” 

Extrait du livre “Beekeeping at Buckfast abbey” du frère Adam

 Origine génétique de la buckfast

Le frères Adam a effectué un mélange de différentes races d’abeilles en les sélectionnant en fonction de leurs qualités :

L’apis mellifera carnica de Macédoine pour son bon hivernage et sa bonne fécondité.

L’apis mellifera anatoliaca de Turquie pour sa faible consommation hivernale. (Sinop)

L’apis mellifera cecropia d’Egypte et de Grèce pour son bon tempérament.

L’apis mellifera mellifera de France et l’apis mellifera ligustica d’Italie du nord pour leur bonne production de miel.(FR)

L’apis mellifera sahariensis du Maroc pour sa capacité à proliférer hors de son milieu d’origine.

Il a étudié différentes races d’abeilles mellifères lors de ces nombreux voyages en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Il était à la recherche de races pures et intéressantes. Il a ensuite importer ces variétés afin d’effectuer des croisements génétiques avec son abeille à Buckfast.

Pour le frère Adam, “le rendement moyen du miel, au cours des 30 dernières années est de 30kg par colonies”.

Anatomie de l’abeille Buckfast

L’abeille buckfast n’est pas un ensemble de caractères visuels mais un ensemble de bons comportements : faible essaimage, forte récolte, rusticité, douceur…

L’origine italien les abeilles ont l'abdomen plus jaunes que les autres races, mais ce n’est pas un absolu. La buckfast n’est pas un ensemble d’abeilles ayant un histoire évolutive commune, mais une mosaïque de différentes races. Une abeille noire de bonne qualité pourrait être appelée Buckfast dans l’absolu ! Les reines peuvent donc être jaune, cuir mais aussi noire. 

Dans son cheptel, on peut voir que certains comportements sont liés à certains comportements, mais il est difficile de généraliser ces observations à l’ensemble des abeilles. Se baser sur des caractères anatomiques est donc dangereux..

Avantages et inconvénients de l’abeille Buckfast

Les avantages de l’abeille Buckfast

Cette abeille hybride a de nombreuses qualités qui répondent aux attentes des apiculteurs.

Elle est connue pour être douce et avoir bon caractère, car elle a un instinct faible pour les piqûres.

Elle est une excellente butineuse. Sa longue langue (environ 6.3mm) lui permet en effet d’accéder à de nombreuses fleurs, même celles avec une profonde corolle.

Elle est très résistante, notamment au climat froid et aux maladies.

C’est une excellente travailleuse, ses récoltes de miel sont très intéressantes.

Elle est peu encline à l’essaimage.

Les colonies sont fortement hygiéniques. 

Sa ruche est propre (faible incidence de couvain plâtré et de fausses teignes).

Elle prend soin de son miel et prend soin de l’éloigner du couvain.

Les reines sont prolifiques.

Elle a une tolérance élevée aux acariens “acarapis woodi”.

Elle a une bonne ardeur à construire.

Les avantages éthiques des essaims Buckfast

La Buckfast, ce n’est pas seulement une abeille. C’est une communauté de sélectionneurs en Europe. Ces apiculteurs travaille depuis des générations à multiplier une abeille permettant une apiculture durable. Ce travail est un bien commun qu’il faut protéger de l’appropriation. En 2016, on comptait plus de 800 éleveurs réparties dans 34 pays dans la base des éleveurs Buckfast.

L’abeille Buckfast s’est construit sur la philosophie de Frère adam. “Donne sans attendre de retours”. Cette communauté est liée par le partage, la technicité.

Les faiblesses des colonies la Buckfast

Sélectionner c’est choisir. Les sélectionneurs ont différents axes de sélection, mais le commun est d’avoir une abeille facile à travailler.

Ces choix ont conduit généralement :

Propolisation faible. Cette abeille n’utilise pas beaucoup de propolis à l’intérieur de son nid pour faciliter l’utilisation des cadres mobiles. La propolis est bonne pour l’immunité de la colonie.

Problème de provisions. Les colonies Buckfast démarrent rapidement en début de saison. Elle peut donc consommer plus de nourriture. L’apiculteur devra donc vérifier régulièrement les réserves.

Aspect juridique de la vente

En 1981 la marque « Buckfast » a été déposée alors que Buckfast désigne dans le langage courant un type d’abeille.

En 2003 Florent Leg est poursuivi par Dominique Froux et Dominique Thomine pour avoir diffuser des annonces d’essaims “« Buckfast Luxembourg ». Dans un premier temps, le tribunal de Metz estime que la marque n’a pas été déposée abusivement, le terme « Buckfast » était encore marginal et peu utilisé sur le territoire au moment du dépôt. 

En avril 2013, Florent est pourtant de nouveau jugé coupable, par la cour d’appel de Nancy. Et en juin 2014, une seconde fois, la cour de Cassation a cassé le jugement de la cour d’appel de Nancy, et elle a cette fois estimé que la cour admettait que « les termes « Buckfast » et « Buck » étaient devenus, dans le langage des professionnels de l’apiculture, nécessaires et usuels pour désigner un certain type d’abeilles », sans pour autant en tirer de conclusions. 

Finalement, dans un arrêt rendu le 5 juillet 2017, la cour de Cassation précise que le terme “Buckfast” est un terme usuel qui désigne un type d’abeilles. Il vous est possible de l’utiliser sans risque d’action de contrefaçon.

Ce procès représente contre quoi il faut lutter en apiculture. L’abeille buckfast est un bien commun. Nous devons travailler ensemble pour continuer à obtenir les meilleurs abeilles possibles. C'est pour ces raisons que les abeilles Buckfast sont aussi appelées abeilles Frère Adam, cela évitait le risque d'être attaqué en justice.

 

Obtenir un essaim ou une reine Buckfast

L’apiculteur qui participe au programme d’élevage de reines et d’essaims “Buckfast” doit avoir au départ un nombre de colonies important, il doit également avoir de très bonnes connaissances en génétique et une volonté de préserver.

Pour obtenir des essaims Buckfast, il n’y a pas de certificat ou de LOF comme chez les chiens. Beaucoup de personnes se revendiquent comme sélectionneurs alors qu’ils ne font d’acheter une à 10 souches et les multiplies. Pour trouvez trouver des éleveurs Buckfast, vous pouvez vous rendre sur le site index-mellifera.org. Vous aurez la liste des personnes partageant leur travail.

Conclusion :

La Buckfast est une abeilles qui a été sélectionnée de génération en génération par des apiculteur pour produire une abeille permettant une apiculture durable. La clé de cette apiculture est une diversité de sélectionneurs qui produisent des abeilles qui répondent aux contraintes de leur région. Ces abeilles sont douces, peu essaimeuse, productive et résistantes aux maladies. 

Quelques livres du frère Adam : “Ma méthode d’apiculture” ; “Beekeeping at Buckfast Abbey” ; “A la recherche des meilleures races d’abeilles”.

  

Il y a 3 produits.

Affichage 1-3 de 3 article(s)